Twitter: une expérience optimale

Selon Dana Boyd, chercheure au Microsoft Research New England, les passionnés des réseaux sociaux déclarent avoir l’impression de vivre et de respirer au rythme de ce monde virtuel qui les enveloppe, d’être en fusion avec un flot de contenu dans lequel ils pigent et contribuent au besoin (1).

Elle assimile cette expérience à la notion de flow – parfois traduite en français par l’expression expérience optimale – telle que définie par ce psychologue du bonheur, Mihaly Csikszentmihalyi :

L’état de flow est un état optimal de motivation intrinsèque, où l’individu est entièrement immergé dans son activité. C’est un sentiment que chacun peut éprouver, caractérisé par une grande impression de liberté, de joie, d’accomplissement et de compétence, et durant laquelle le temps semble disparaître.

Intéressant et paradoxal.

Ces notions de flot, flux, torrent, courant charrient une image de mouvement de masse continu, sans rupture – qui ne tolère pas la dissidence, le contre-courant. Un peu comme un banc de poissons qui change de direction d’un seul bloc. Un peu comme si on était en train de se transférer l’inconscient collectif sur le web.

(1) Conférence donnée dans le cadre de Web2.0 Expo (NY novembre 2009),

Une réflexion sur “Twitter: une expérience optimale

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s